Publié le 31 mai 2018 à 08h30 par François Duclos
dans Actualité — 11 commentaires

Les actionnaires d’Aéroport Toulouse-Blagnac ont désigné hier Charles Champion, le « père » de l’Airbus A380, pour succéder à Anne-Marie Idrac à la présidence du Conseil de surveillance, tandis que Philippe Crébassa sera  le nouveau président du Directoire en remplacement de Jean-Michel Vernhes. Les comptes sont au vert, et le trafic aérien de la plateforme a augmenté de 5,4% en avril.

Réunis en assemblée générale le 30 mai 2018, les actionnaires de l’aéroport toulousain ont dévoilé sa nouvelle gouvernance, Anne-Marie Idrac ayant décidé de ne pas renouveler son mandat suite à son entrée au CA d’Air France-KLM. Charles Champion, qui a dirigé le programme A380 puis fut président d’Airbus Opération SAS jusqu’en 2017, est nommé président du Conseil de surveillance. Il prendra ses fonctions en aout, l’intérim étant assuré par le vice-président du Conseil de surveillance Alain Di Crescenzo (président de la CCI d’Occitanie). Autre nomination annoncée hier, celle de Philippe Crébassa au poste de président du Directoire ; jusqu’alors directeur adjoint de l’ENAC, il succède à Jean-Michel Vernhes dont l’AG a salué « la qualité du travail accompli depuis son arrivée, en 1999. En deux décennies, il a transformé l’aéroport et doté Toulouse d’une infrastructure performante, qui sert autant l’économie locale que le tourisme ». Le communiqué de l’aéroport rappelle que M. Vernhes « et ses équipes ont développé le trafic aérien grâce à une offre de destinations toujours plus large, construit les Halls A et D et engagé l’aéroport dans le développement durable à travers la réduction des émissions carbone, les projets Commute ou Hyport ». Il s’est par ailleurs « fortement investi dans l’ouverture du capital d’ATB en 2015 », souligne Anne-Marie Idrac qui « salue son engagement sur le projet porté par les actionnaires de Casil Europe, projet qui entre désormais dans sa phase finale et dotera Toulouse d’un aéroport au meilleur niveau des standards européens ».

Читайте также:  Air France milite pour la course à pied et l’environnement (vidéos)

Charles Champion a déclaré : « Je suis fier et impatient de prendre part à ce projet : transformer le plus grand aéroport d’Occitanie pour offrir à nos passagers les services d’une plateforme internationale, bien intégrée dans son environnement, c’est un défi passionnant ! Cet enthousiasme, que j’ai mis auparavant dans les projets sur lesquels j’ai travaillé chez Airbus, je souhaite le partager avec l’ensemble des actionnaires et les salariés d’ATB. Avec Philippe Crébassa, je suis convaincu que nous allons faire du bon travail, dans l’esprit de ce qui a été réalisé jusqu’alors par Anne-Marie Idrac et Jean-Michel Vernhes ».  

La direction de Toulouse-Blagnac a d’autre part dressé le bilan de l’année 2017, marquée par une forte hausse du trafic aérien (9,2 millions de passagers, +14,6%). Cette croissance exceptionnelle a porté la bonne santé financière de l’entreprise ; dans ce contexte, l’assemblée a voté la distribution de 13,8 millions d’euros de dividendes à ses actionnaires. À la suite de l’assemblée générale s’est tenue une cession du Conseil de surveillance, au cours de laquelle quatre nouveaux membres ont fait leur entrée dans la gouvernance, en remplacement de personnalités dont les mandats arrivaient à échéance : Marcus Balmforth, Charles Champion, Mike Poon et Wei Zhang.

Читайте также:  Prix du baril, protectionnisme et salaires : l’IATA s’inquiète


On retiendra aussi que le trafic de l’aéroport de Toulouse-Blagnac a progressé de 5,4% en avril, avec un total de 851.285 passagers ; le record d’affluence a été battu le vendredi 13 avril, avec 34.697 passagers accueillis. L’activité a toutefois été perturbée par l’annulation de nombreux vols, en raison de mouvements sociaux dans le transport aérien. Si le trafic national est en légère baisse, l’international est en hausse de 11,9% et représente 53,3% du trafic total.

Trafic national : 395.217 passagers (-1,2%). Le trafic sur Paris est en recul (-4,6%) notamment sur Paris-CDG (-9,3%, 71.107 passagers), alors que Paris-Orly affiche une baisse plus modérée de 2,7% (193.752 passagers). En région, le trafic affiche un bon niveau de croissance (+6,6%, 130.358 passagers) avec des résultats positifs sur la majorité des destinations. Les croissances les plus significatives concernent Caen (+168,0%, 3 865 passagers), Brest (+91,5%, 3 039 passagers) et Nantes (+33,8%, 26 761 passagers).

Trafic international : 451.325 passagers (+11,9%). L’espace Schengen constitue 66,9% de ce trafic, avec une croissance de 15,5% et 301.946 passagers. Madrid est leader sur ce faisceau avec une progression de 26,3% et 42.244 passagers. Les plus fortes croissances sont observées sur Prague (+126,2%, 3362 passagers), Naples (+123,1%, 3777 passagers) et Séville (+61,7%, 6432 passagers). Hors Schengen (+2,4%, 95.867 passagers), le trafic sur Londres (+0,1%) domine avec 69.273 passagers répartis sur quatre aéroports : Londres-Gatwick (-1,1%, 24.073 passagers), Londres-Heathrow (-6,1%, 21.772 passagers), Londres-Stansted (+15,8%, 17.461 passagers) et Londres-Luton (-9,8%, 5967 passagers). Le trafic sur l’Afrique du Nord progresse (+3,6%), avec des résultats contrastés sur le Maroc (+8,0%, 20.109 passagers), la Tunisie (+20,6%, 9002 passagers) et l’Algérie (-8,8%, 15.278 passagers). Le trafic charter représente 1,7% du total international, avec 7582 passagers.

Читайте также:  L’OACI veut sensibiliser les PNC sur la traite des êtres humains

Le trafic fret et poste est en retrait en avril (-31 %) avec 4521 tonnes traitées. Le nombre de mouvements est en baisse (-3,4%) avec 7463 mouvements enregistrés. L’emport moyen par avion progresse (122 passagers) par rapport à celui d’avril 2017 (113 passagers).

Sur les quatre premiers mois de l’année, Toulouse-Blagnac a accueilli 2.966.160 passagers (+5,7%), le trafic sur les vols intérieurs reculant de 0,4% tandis qu’il progresse de 12,8% à l’international. 

Philippe Crébassa, jusqu’alors directeur-adjoint de l’ENAC (@enacfrance), sera le prochain président du Directoire d’Aéroport Toulouse-Blagnac, en remplacement de Jean-Michel Vernhes.
Lire le communiqué : https://t.co/YOiSiAkLbK pic.twitter.com/c5m96YdBfg

— Aéroport de Toulouse (@aeroport_tls) May 30, 2018