Publié le 28 mai 2018 à 07h30 par Thierry Blancmont
dans Actualité, Info pratique — 15 commentaires

La compagnie aérienne Air France propose cet été dix vols par semaine entre Paris et Seoul, afin de répondre à la hausse de la demande.

Alors qu’elle se prépare à fêter le 35eme anniversaire de ses premiers vols vers la Corée du Sud, la compagnie nationale française a ajouté à son vol quotidien trois rotations supplémentaires entre Paris-CDG et l’aéroport de Seoul-Incheon, opérées jusqu’au 27 octobre 2018 en Boeing 777-200ER pouvant accueillir 40 passagers en classe Affaires, 24 en Premium et 216 en Economie. Les départs sont programmés mardi, vendredi et dimanche à 18h50 pour arriver le lendemain à 12h50, les vols retour quittant la capitale sud-coréenne à 14h40 pour se poser à 19h35. Air France propose également sur cet axe un vol quotidien en 777-300ER tri-classe (départ de Paris à 13h10, retour à 8h55), en partage de codes avec Korean Air, sa partenaire dans l’alliance SkyTeam (en Airbus A380 quadri-classe) et en concurrence avec Asiana Airlines (en 777-200ER bi-classe).

Читайте также:  Crash EgyptAir : la piste de l’incendie reconnue par l’Egypte

L’augmentation de 28% de l’offre en sièges intervient selon le quotidien Joongang Daily alors que les recherches de vols vers l’Europe en avril ont augmenté de 141% en Corée du Sud par rapport à l’année dernière ; les destinations favorites sont Paris devant Rome, Londres, Prague et Barcelone d’après l’étude locale de Skyscanner, mais les progressions les plus fortes sont enregistrées vers Varsovie, Budapest et Lisbonne. « Nous voyons des passagers asiatiques revenir en Europe, non seulement en France mais aussi dans d’autres grands pays comme l’Italie, les Pays-Bas et la Grande-Bretagne », a confirmé au quotidien Antoine Pussiau, vice-président d’Air France Asie-Pacifique.

En 1983, Air France était la première compagnie européenne à s’envoler vers la Corée du Sud grâce au vol hebdomadaire Paris – Séoul opéré en Boeing 747. Dès 1985, elle avait augmenté le nombre de fréquences à deux rotations par semaine, puis en 1988 avait signé avec sa partenaire de Corée du Sud pour développer les liaisons entre les deux capitales. Ses cabines Best sont déployées vers Soul depuis 2016. La compagnie française multiplie les gestes envers ses clients sud-coréens : site internet et page Facebook en coréen, présence sur la messagerie Kakao Talk, agents parlant la langue à l’aéroport Charles de Gaulle, menus dédiés et presse locale à bord (JoongAng est proposée sur Air France Press) ou films sud-coréens en VO ou étrangers sous-titrés.

Читайте также:  Mulhouse-Bâle