Publié le 26 mai 2018 à 16h30 par Serge Fabi
dans Actualité — 11 commentaires

L’avionneur européen Airbus a annoncé hier que le premier superjumbo A380, commandé par la compagnie japonaise ANA (All Nippon Airways), est sorti du hall d’assemblage à Toulouse.

L’appareil a ensuite été déplacé vers une autre station où la structure sera complétée, les moteurs installés et le cockpit équipé. De plus, des tests seront menés sur les système électriques, hydrauliques et l’air conditionné. ANA a passé une commande ferme portant sur trois A380 en 2016 et deviendra la première compagnie japonaise à exploiter le superjumbo. La première livraison devrait intervenir au début de l’année 2019. Les trois Airbus A380 d’ANA auront des livrées spéciales « Tortue » en trois couleurs différentes et seront déployés sur la route entre Tokyo et Honolulu (Hawaï).

Читайте также:  Venezuela : Aserca Airlines arrête définitivement ses vols

L’Airbus A380 d’ANA embarquera 520 sièges en quatre classes -dont 8 en Première, 56 en classe Affaires, 73 en Premium (tous sur le pont supérieur), et 383 en Economie (sur le pont inférieur). La compagnie japonaise souligne que l’aménagement de chaque cabine est pensé spécifiquement pour la route entre sa base à Tokyo-Haneda et l’aéroport de Honolulu-Daniel K. Inouye (actuellement opérée en Boeing 787-9 Dreamliner tri-classe) : « Honolulu est aimé par de nombreuses familles japonaises, couples, jeunes mariés, et Hawaii est une destination populaire pour leurs vacances et leurs lunes de miel. Dans cet esprit, ANA vise à rendre son expérience à bord plus confortable en concevant stratégiquement les caractéristiques de la cabine afin de répondre à leurs besoins spécifiques, tout en leur offrant une expérience unique dans la vie », explique la compagnie dans un communiqué.

Читайте также:  Groupe Lufthansa : tarif Light aussi sur le transatlantique

En Première, chaque siège dispose de sa propre porte et « offre aux passagers l’intimité dont ils ont besoin pour profiter de leur espace personnel » ; la classe Affaires « révolutionnaire offre des paires de sièges, permettant aux passagers de profiter et de partager leur expérience de voyage passionnante assis côte à côte tout en gardant tous les sièges avec accès aux allées » ; la très grande classe Premium permettra à plus de passagers « d’expérimenter les caractéristiques haut de gamme ».


ANA précise aussi qu’en Economie, 60 des 383 places seront des « sièges canapé », tels que ceux popularisés par Air New Zealand ou China Airlines. Cette première au Japon est composée de trois ou quatre sièges, les passagers pouvant s’allonger en dépliant les repose-jambes ; ils recevront un « matelas dédié apportant un confort supplémentaire ». Ce nouveau concept de siège permettra notamment aux passagers voyageant avec de jeunes enfants de vivre « une expérience plus décontractée » en cabine.

Читайте также:  Un obus de la 2è Guerre mondiale désamorcé à l’aéroport de Bruxelles