Publié le 9 juin 2018 à 12h00 par Joël Ricci
dans Actualité, Technologie — 1 commentaire

Bombardier, Airbus et Investissement Québec se sont entendus pour clore le partenariat CSeries le 1er juillet 2018 après avoir reçu toutes les approbations réglementaires requises. Il donnera à Airbus une participation majoritaire dans la société C Series Aircraft Limited Partnership initialement annoncée en octobre 2017.

Airbus possédera 50,01 % des voix contre environ 31% et 19% pour respectivement Bombardier et Investment Quebec. Le partenariat de Mirabel bénéficiera de la « renommée mondiale d’Airbus, de son envergure et de son organisation d’approvisionnement ainsi que d’une expertise dans la vente, la commercialisation et la production du CSeries, une famille d’avions dans le  réseau des 100 à 150 places passagers », indique le communiqué d’Airbus. Le siège social, la ligne d’assemblage principale et les fonctions connexes du partenariat seront basés à Mirabel, au Québec.

Читайте также:  Vol MH17 abattu en Ukraine: la faute à une brigade russe ?

Suite à ce partenariat,  les parties s’attendent à une demande accrue pour le dernier avion de Bombardier, une deuxième ligne d’assemblage finale du CSeries à Mobile, en Alabama (où sont déjà assemblés des A320), devant être dédiée aux clients basés aux États-Unis. Selon Airbus, ce modèle est ainsi en mesure de  capturer une bonne part des quelque 6000 avions dont aura besoin le marché d’ici les 20 prochaines années.

Le programme du CSeries continue sa montée en cadence. Après avoir livré 17 avions en 2017, il prévoit de doubler ses livraisons en 2018 (35).  Le patron d’Airbus, Tom Enders, a déclaré que ce partenariat prolonge l’engagement d’Airbus pour « le Québec et l’ensemble de l’industrie aérospatiale canadienne, et nous sommes très heureux d’accueillir autant d’équipiers CSeries dans l’équipe élargie d’Airbus. La force de toute l’organisation Airbus sera derrière le CSeries. Non seulement cela permettra à cet avion exceptionnel de remplir son potentiel de marché, mais nous sommes convaincus que l’ajout de la série C à notre offre globale de produits aéronautiques apporte une valeur significative à Airbus, à nos clients et à nos actionnaires. »

Читайте также:  Hambourg : une panne électrique ferme l’aéroport

« Conclure le partenariat avec Airbus plus tôt que prévu nous place en position d’accélérer la création de valeur pour nos actionnaires, alors que nous combinons les avions CSeries novateurs avec l’envergure et la portée mondiales d’Airbus, a déclaré de son côté Alain Bellemare, président et chef de la direction de Bombardier Inc. Ce jalon étant réalisé, tous nos efforts sont désormais axés sur la concrétisation des opportunités de croissance pour l’ensemble du portefeuille et sur la réalisation des objectifs restant à atteindre dans le cadre de notre plan de redressement. »