Paisiblement installée au coeur d’un golfe tranquille, Ajaccio se situe dans la partie sud de la Corse, à une position avantageuse par rapport au reste de l’île. Elle est implantée en position d’abri sur la côte occidentale de l’île.

La commune en elle-même s’étend sur la rive nord du golfe, entre la Gravona et la pointe de la Parata avec îles Sanguinaires incluses. De nombreuses plages et criques bordent son territoire dont la partie Ouest est particulièrement accidentée.
Ajaccio est aussi appelée ville impériale pour y avoir vu naître Napoléon Ier.
Au milieu du XVème siècle, les Génois vont faire de ce petit port riche et dynamique une véritable colonie génoise dont les Corses eux mêmes sont exclus… jusqu’en 1592.
La citadelle perchée sur les hauteurs semble veiller sur la ville qui dès le XVIIIème prend de l’essor et s’étend au delà des remparts aujourd’hui disparus. Son port a largement contribué à en faire une ville ouverte sur le monde.
Ajaccio est une ville où on vit dehors, les nombreuses places, du Maréchal Foch, César Campichi… sont toujours animées, on s’y retrouve pour discuter, se promener, faire son marché…
Tous les jours le marché, sur la place principale, propose les spécialités locales, notamment du fromage (le célèbre Brocciu), du vin (les vins corses ont du corps et sont en hauts en couleur tout comme leur île d’origine). Et aussi la polenta, les beignets, les gaufres ou les flans à base de châtaignes. A ne pas rater : la bouillabaisse, appelée ici "ziminu", les grandes variétés de charcuterie : Figatellu (saucisse de foie), Coppa (échine de porc), Lonzu (filet de porc), salami (saucisson), prisuttu (jambon cru). Les poissons et crustacés ne manquent pas également.
Dans l’admirable cirque de montagnes qui l’entoure, Ajaccio l’élégante, Ajaccio la lumineuse, accueille en plein soleil les visiteurs charmés.
Du haut des remparts de sa citadelle, elle a su garder intacte la pureté de son rivage, dont on dit qu’il est l’un des plus beaux du monde.
A travers les ruelles de sa vieille ville, on découvre la cathédrale ou l’église Saint Erasme, ou encore la maison Bonaparte, ses musées prestigieux…
Parmi les promenades les plus agréables au départ d’Ajaccio, il y a celle qui conduit aux Iles Sanguinaires. Plages aménagées et criques sauvages constituent un littoral exceptionnel.

Читайте также:  ANA : un salon pour l’A380 à Honolulu

A ne pas manquer :

De nombreux monuments sont consacrés à Napoléon :
— Monument de la place du Casone
— La maison dans laquelle naquit et vécut Napoléon est maintenant un musée national.
— La chapelle impériale abrite les sépultures des parents de Napoléon ainsi que de ses frères et sœurs.

— La vieille ville et le Borgu sont typiquement méditerranéens avec leurs rues étroites et pittoresques.
— La Citadelle du XVIe siècle.
— La Cathédrale de la Rénaissance
— Le musée Fesch abrite une très importante collection de peintures italiennes de la Renaissance.
— La bibliothèque municipale conserve de nombreux incunables des XVe et XVIe siècles.
— Le Palais Lantivy, sur le Cours Napoléon, palais italien siège de la préfecture de Corse.
— Le quartier dit "des étrangers" comporte nombre d’anciens palaces et de bâtiments autrefois construits pour les hivernants anglais, comme l’église anglicane. Certains d’entre eux sont malheureusement en mauvais état de conservation.
— L’Archipel des Sanguinaires :
la Route des Sanguinaires longe toute la côte sud de la ville, après la Plage Saint François. Elle est bordée de belles villas et de criques et plages. En bordure de la route se situe le cimetière d’Ajaccio, avec la tombe de Tino Rossi.
Au débouché de la route des Sanguinaires se situe la Pointe de la Parata avec à proximité l’Archipel des Sanguinaires et son phare.
— Le sentier des Crêtes, qui part du centre ville permet une randonnée facile et offre de splendides panoramas sur le golfe d’Ajaccio. Les rives de ce dernier sont parsemées d’une multitude de plages et petites criques idéales pour la baignade et la plongée sous-marine.

Читайте также:  Cathay Pacific : les A350-1000 toujours pas à Paris

La ville dispose de deux ports de plaisance et d’un casino.