Publié le 25 mai 2018 à 11h00 par Thierry Blancmont
dans Actualité, Info pratique — 10 commentaires

La compagnie aérienne British Airways suspendra dès le mois prochain sa liaison directe entre Londres et Luanda en Angola, apparemment faute de rentabilité. Un de ses trois vols quotidiens vers Moscou partira cet hiver vers l’aéroport Sheremetyevo.

A partir du 8 juin 2018, la compagnie nationale britannique ne propose plus ses deux rotations hebdomadaires entre sa base à Londres-Heathrow et l’aéroport de Luanda-Quatro de Fevereiro, opérés actuellement le jeudi et le dimanche en Boeing 787-9 Dreamliner pouvant accueillir 8 passagers en Première, 42 en classe Affaires,  39 en Premium et 127 en Economie. Le dernier vol décollera de Grande Bretagne le 7 juin, et d’Angola le 9 juin. British Airways n’a pas officiellement commenté la décision d’arrêter la desserte de la capitale angolaise, mais la presse africaine évoque un manque de passagers et un remaniement du réseau sur le continent. Elle propose aux passagers affectés le remboursement total du billet d’avion ou la modification des dates de voyage.

Читайте также:  Iran Air espère 11 Airbus et ATR, vise Sydney

La compagnie de l’alliance Oneworld est sans concurrence sur cet axe, TAAG Angola Airlines ne desservant que Lisbonne et Porto en Europe ; l’aéroport de Luanda accueille également les avions d’Air France, Brussels Airlines, KLM, Lufthansa et TAP Air Portugal depuis le continent européen. Rappelons qu’Iberia, filiale comme British Airways du groupe IAG, avait mis fin à ses vols vers l’Angola en 2016, officiellement en raison de la baisse de la demande.

British Airways a d’autre part annoncé pour le 28 octobre prochain la réouverture d’une liaison entre Heathrow et Moscou-Sheremetyevo, un vol quotidien remplaçant l’un des trois effectués vers Domodedovo. Les départs en Airbus A321 bi-classe sont programmés à 10h15 pour arriver à 17h15, les vols retour quittant la Russie à 18h35 pour se poser à 19h55. Les horaires sont du coup modifiés vers l’aéroport Domodedovo, avec des décollages de Londres à 8h40 et 21h35, et des retours de Moscou à 5h40 et 16h40. La compagnie britannique fait face à entre les deux capitales à la seule Aeroflot (Sheremetyevo – Heathrow jusqu’à cinq fois par jour). Il s’agit pour British Airways de « diversifier l’offre aux passagers ».

Читайте также:  L’aéroport de Montpellier détaille son avenir