Publié le 27 mai 2018 à 14h00 par Joël Ricci
dans Actualité, Low cost — 11 commentaires

Jeudi 24 mai vers 20h, une vingtaine d’inspecteurs sociaux se sont rendus au à l’aéroport de Brussels South Charleroi Airport (BSCA) pour vérifier le statut des employés de Ryanair.

Une soixantaine de pilotes et autres membres de la low cost irlandaise ont été interrogés, l’auditeur de cette inspection révélant des irrégularités. Ainsi ,«  il est apparu que le personnel de cabine engagé après 2012 n’était pas assujetti à la sécurité sociale belge, ce qui est obligatoire  », explique Charles-Eric Clesse, l’auditeur du travail du Hainaut. «  De même, il apparaît que plusieurs pilotes travaillent sous le statut d’indépendant. Ryanair a, semble-t-il, créé des sociétés de toutes pièces en mettant ces pilotes à leur tête afin de leur imposer ce statut. Il s’agirait donc de faux indépendants. »

Читайте также:  Le 31 mai 1922 dans le ciel : Coupe Lamblin, Pinsard prend la tête au grand dam de Bajac

« Un dossier pénal est ouvert et les auditions se poursuivent  ». Ryanair encourt dans ce dossier de lourdes amendes, a encore précisé M. Clesse. Rappelons que par le passé, Ryanair a toujours rappelé respecter les règles locales et européennes en matière d’emploi et de sécurité sociale.