Publié le 29 mai 2018 à 09h00 par François Duclos
dans Actualité, Technologie — 9 commentaires

La compagnie aérienne airBaltic veut ajouter jusqu’à 60 Bombardier CS300 aux vingt qu’elle a déjà commandés, dont huit aujourd’hui en service. Lufthansa a de son côté exercé des options sur six Airbus A320neo supplémentaires, tandis qu’Air Seychelles a annoncé la commande d’un A320neo – une première dans la partie occidentale de l’Océan indien.

La compagnie nationale de Lettonie airBaltic, basée à l’aéroport de Riga, a signé le 28 mai 2018 une convention d’achat ferme de 30 avions CS300, avec des options et des droits d’achat de 30 autres avions du même type ; les livraisons devraient débuter fin 2019. La valeur de cette commande ferme s’élève à environ 2,9 milliards de dollars américains selon le communiqué de Bombardiers Avions Commerciaux, et ce total serait porté à près de 5,9 milliards de dollars si les options sur 15 avions et les droits d’achat sur 15 autres étaient tous exercés. Compagnie de lancement du CS300 avec une première livraison en novembre 2016, airBaltic a configuré le monocouloir canadien pour accueillir 148 passagers en une classe. Elle devient le plus grand client européen des CSeries, devant Swiss (30 CS100 et CS300 commandés fermes, 17 livrés), et son deuxième client au monde derrière Delta Air Lines (75 CS100 attendus).

« Opter pour les avions C Series avant les autres transporteurs était une décision visionnaire, qui consistait à miser sur la technologie de pointe pour appuyer notre plan de redressement menant à assurer une rentabilité durable », a rappelé dans un communiqué Martin Gauss, le CEO d’airBaltic. « Aujourd’hui, nous profitons de ces avions monocouloirs les plus écoénergétiques. Avec ces économies de carburant démontrées de plus de 22%, le CS300 contribue grandement à limiter nos coûts d’exploitation. En 2017, nous avons connu une croissance remarquable, et nous avons montré au monde entier les capacités et le confort sans pareils de cet avion novateur. Nous avons parfaitement exécuté la stratégie de modernisation de notre flotte, et nous sommes enthousiastes à l’idée de faire croître davantage notre flotte pour la porter à 80 avions CS300, tout en retirant progressivement nos autres types d’avions au cours des trois prochaines années », a-t-il ajouté. La compagnie opère encore onze Boeing 737-300 et -500, ainsi que douze Bombardier Q400.

Читайте также:  British Airways et Primera Air réduisent les vols transatlantiques

AirBaltic a lancé une nouvelle stratégie d’affaires, Destination 2025, qui prévoit une plus grande présence mondiale via une flotte monotype ; le CS300 est l’avion « qui répond le mieux aux besoins des marchés que nous desservons, et représente une partie essentielle de cette nouvelle stratégie », a souligné le CEO, selon qui 2017 « a été l’année la plus fructueuse » de l’histoire de la compagnie ; avec des résultats opérationnels et financiers « exceptionnels ». Les CSeries ont désormais accumulé 402 commandes fermes, dont 279 pour le CS300 (Korean Air l’a également mis en service) et 123 pour le CS100.


En Allemagne, le groupe Lufthansa a exercé des options sur six Airbus A320neo supplémentaires, portant à 122 le total de monocouloirs remotorisés attendus (77 A320neo et 45 A321neo). Il a aussi signé pour trois A320ceo, portant le total de ses commandes de monocouloirs européens à 395 tous modèles confondus Le groupe ne précise pas à quelle filiale les nouveaux appareils sont destinés : Lufthansa était compagnie de lancement de l’A320neo en 2016 (10 en service), mais Brussels Airlines, Swiss, Austrian Airlines et la low cost Eurowings sont également opérateurs de la famille A320.

Читайте также:  Insolite : carton jaune pour une publicité Lufthansa sur le mondial de foot

« Nous sommes ravis de cette commande supplémentaire de la part du plus gros opérateur des A320, le Lufthansa Group », a déclaré Eric Schultz, directeur commercial d’Airbus, soulignant les avantages de la commonalité dans une flotte et des performances des A320neo en termes de consommation, d’émissions et de silence. Il rappelle que la famille A320neo a enregistré plus de 6000 commandes de la part de plus de cent clients

Enfin Air Seychelles a annoncé ce mardi avoir commandé un Airbus A320neo, modèle dont elle sera « compagnie de lancement dans l’ouest de Océan indien », dans le cadre du plan pour « renouveler la flotte et accroitre son efficience sur le réseau régional ». La livraison est attendue au deuxième semestre 2019, l’appareil devant être utilisé entre Mahé et les aéroports de Mumbai et de Johannesburg. Pas de détail sur la configuration (les deux A320 d’Air Seychelles accueillent 16 passagers en classe Affaires et 126 en Economie), mais il sera équipé d’un « nouveau produit inflight reflétant les dernières tendances dans l’industrie du voyage aérien, offrant aux clients un plus grand niveau de confort et une expérience de voyage améliorée ».

Читайте также:  Clermont-Ferrand

Remco Althuis, directeur général d’Air Seychelles, a dit être « ravi de travailler de nouveau avec Airbus pour équiper notre réseau régional d’appareils performants et technologiquement avancés. « Pour positionner Air Seychelles en tant que compagnie aérienne de choix dans l’océan Indien, nous devons nous assurer que l’activité est alignée sur les exigences des marchés dans lesquels nous opérons aujourd’hui. Ainsi, dans le cadre du plan stratégique, cette nouvelle commande permettra non seulement à la compagnie aérienne de remplacer progressivement sa flotte d’avions existante par de nouveaux avions modernes, mais permettra également à Air Seychelles de renforcer son activité en opérant de manière plus efficace ».