Publié le 7 juin 2018 à 08h30 par François Duclos
dans Actualité, Perspective, Technologie — 6 commentaires

Le groupe Dubreuil a finalisé la location chez ALC de deux Airbus A350-900 supplémentaires, qui rejoindront la flotte de la compagnie aérienne Air Caraïbes et de la low cost long-courrier French bee l’été prochain. La livraison du premier A350-1000 est fixée à décembre 2019.

La société de leasing Air Lease Corp. (ALC) a validé le contrat de location des deux A350-900 neufs, avec une première livraison en juin 2019 à la low cost French bee, basée à l’aéroport de Paris-Orly. Il sera aménagé comme les deux premiers avec 35 places en classe premium et 376 en Economie. Air Caraïbes, basée à Pointe-à-Pitre, recevra son troisième A350-900 un mois plus tard, avec là encore un aménagement inchangé (18 places en classe Affaires, 45 en premium et 326 en Economie). L’A350-1000 intègrera quant à lui comme convenu la flotte d’Air Caraïbes à fin décembre 2019, en propriété.

Le groupe Dubreuil précise dans son communiqué l’avenir du reste des flottes long-courrier de ses filiales : l’A330-300 (F-HPUJ) de French bee sera transféré en liste de flotte Air Caraïbes « après un réaménagement de la cabine pour passer aux trois classes de service », la low cost n’opérant donc l’été prochain que trois A350-900. Côté Air Caraïbes, deux A330-300 (F-OONE et F-GOTO) seront retirés du service, ce qui lui « laissera » à l’été 2019 trois A350-900, trois A330-300 et un A330-200 entièrement reconfiguré en 3 cabines dès cette année. Enfin, l’A330-200 immatriculé F-HHUB et utilisé par les deux compagnies « bénéficiera lui aussi d’un chantier de modernisation » et continuera à exercer son rôle d’appareil de réserve pour pallier une éventuelle irrégularité d’exploitation.

Читайте также:  Air Sénégal : ouverture de la première ligne entre Dakar et Ziguinchor

La livraison de l’A350-1000 « devait intervenir simplement en décembre 2019. Néanmoins, au cours des derniers mois, le contexte aérien mondial a évolué pesant sur les carnets de commandes du constructeur et sur les engagements des loueurs », précise le groupe Dubreuil ; « des opérateurs américains ou asiatiques ont en effet souhaité recaler leurs livraisons d’A350, les rendant dès lors disponibles sur le marché pour 2019. Dans le même temps, le carburant qui avait fait preuve d’une relative stabilité depuis 3 ans affiche aujourd’hui son plus haut niveau de prix depuis 2014 ».

Le pôle aérien du Groupe recevra donc trois A350 neufs en 2019, une évolution de flotte qui « confirme la capacité du groupe Dubreuil de s’adapter aux opportunités du marché, sa volonté de continuer à investir pour se moderniser et son souhait de s’inscrire ainsi durablement dans le transport aérien français ». Air Caraïbes et French bee ont aujourd’hui « le recul suffisant » pour dresser le bilan de l’introduction de l’avion de dernière génération :

Читайте также:  Airbus majoritaire dans le programme CSeries à partir du 1er juillet

– Un excellent retour client ; sur le confort de l’appareil (pressurisation, silence et espace en cabine, ou encore circulation de l’air) et sur la qualité des équipements retenus pour l’aménagement.
– Une fiabilité opérationnelle au rendez-vous ; une prouesse pour un appareil aussi innovant et dont la mise au point a été particulièrement rapide.
– Une performance économique conforme aux prévisions ; tant sur les coûts de maintenance, la consommation de carburant et la capacité d’emport de fret.
– Des conditions de travail améliorées pour les personnels navigants des compagnies.

Selon Jean-Paul Dubreuil, Président de Groupe Dubreuil Aéro, « nous sommes dans une fenêtre de tir idéale pour accélérer le renouvellement de la flotte du pôle aérien. L’A350 a tenu toutes ses promesses en matière de performances techniques et nous permet effectivement d’économiser 25% de carburant – un poste qui pèse lourdement dans les charges exploitation. C’est un appareil efficace qui sera le pivot dans les flottes de nos deux compagnies ». Le Directeur général Marc Rochet ajoute : « le succès commercial de l’A350 XWB nous confère un atout fondamental et vraiment différenciant dans un contexte de concurrence exacerbée sur tous nos marchés. Les passagers veulent désormais voyager à des prix toujours plus attractifs sans pour autant transiger sur le service ? Nos appareils sont tous équipés des dernières technologies en matière de sièges et de divertissements, et offrent un confort de voyage remarquable ».

Читайте также:  Transavia lance trois routes à Nantes