Publié le 29 mai 2018 à 08h30 par François Duclos
dans Actualité, Info pratique, Technologie — 13 commentaires

La compagnie aérienne Emirates Airlines opèrera l’hiver prochain un des deux vols quotidiens entre Dubaï et Hambourg en Airbus A380, le superjumbo se posant alors dans tous les aéroports allemands de son réseau. Aux Etats-Unis, elle a étendu ses accords de partage de codes avec Alaska Airlines et JetBlue Airways.

A partir du 29 octobre 2018 et sept ans après une première visite, la compagnie des Emirats Arabes Unis utilisera sur le deuxième vol quotidien entre sa base à Dubaï et l’aéroport de Hambourg un A380 pouvant accueillir 14 passagers en première, 76 en classe Affaires et 426 en Economie. A l’exception du vol inaugural où il sera déployé sur le vol du matin, l’A380 décollera alors tous les jours à 15h00 pour arriver à 19h05, et repartira d’Allemagne à 21h00 pour atterrir le lendemain à 6h20. L’autre rotation quotidienne (départ 8h50, retour de Hambourg à 15h20) restera opérée en Boeing 777-300ER. Emirates Airlines est sans concurrence directe ou indirecte sur cette route.

Читайте также:  Aircalin : trois nouveaux charters vers la Chine

Le déploiement par la compagnie émiratie de son « avion emblématique » représentera une augmentation de capacité de plus de 22% sur cette ligne, avec un total de 6090 sièges hebdomadaires dans chaque direction. Emirates Airlines propose déjà de multiples rotations quotidiennes en A380 vers les autres aéroports allemands de son réseau, Francfort, Munich et Düsseldorf.

« Nous sommes ravis de voir Hambourg rejoindre les 48 autres destinations que nous desservons actuellement avec l’A380 », a déclaré Volker Greiner, vice-président d’Emirates Airlines pour l’Europe centrale et du Nord. Le passage au superjumbo « offre un total de 1120 sièges supplémentaires par semaine dans chaque direction, répondant ainsi à une demande croissante des voyageurs sur le trajet et démontrant notre engagement envers Hambourg. Permettre une augmentation du nombre de passagers entraînera également des revenus supplémentaires pour Hambourg et sa région, ce qui entraînera une relance de l’économie locale et la création d’emplois », a-t-il ajouté. La compagnie dessert la ville portuaire du nord de l’Allemagne depuis douze ans. Le fait qu’Emirates déploie l’A380 sur des vols réguliers vers Hambourg « est une conséquence logique du coefficient d’occupation constamment élevé sur les vols vers Dubaï. Pour les passagers, cela signifie encore plus de confort et une offre de produits encore meilleure », a ajouté Michael Eggenschwiler, CEO de l’aéroport allemand.

Читайте также:  Air France renforce Séoul pour l’été

Hambourg devenant la 49ème destination d’Emirates desservie par l’A380, les passagers pourront profiter du superjumbo de bout en bout vers « Auckland, Bangkok, Hong Kong, l’île Maurice, Séoul, Shanghai, Sydney, Taipei, Tokyo et beaucoup d’autres » via Dubaï, conclut la compagnie aérienne qui fête cette année le dixième anniversaire de l’entrée en service de l’A380. Emirates est de loin le premier opérateur de l’Airbus à deux étages, avec 103 appareils en service sur les 162 commandés. Elle rappelle au passage que tous ces A380 reçoivent leurs aménagements intérieurs, leur livrée finale et son livrés à Hambourg – où son A380 avait effectué un vol unique le 24 septembre 2011, dans le cadre des célébrations du 100e anniversaire de l’aéroport.

Читайте также:  Le 29 mai 1910 dans le ciel : Glenn Curtiss relève le défi du New York World

Aux Etats-Unis, Emirates Airlines a étendu ses accords de partage de codes avec deux compagnies locales : avec Alaska Airlines d’abord, qui lui permet de proposer désormais selon Airlineroute des vols au-delà de Los Angeles vers Las Vegas, Salt Lake City, San Francisco et San José (en Californie), et au-delà de San Francisco vers Albuquerque, Austin, Las Vegas, Orange County et San Diego. Les passagers de la compagnie émiratie pourront d’autre part poursuivre leur trajet avec JetBlue Airways au-delà de Boston vers Bridgetown (La Barbade), Cancun, Minneapolis-St Paul et Nassau ; au-delà de Ft. Lauderdale vers Bridgetown, Cancun, Lima, Mexico et Nassau; au-delà de New York-JFK vers Nassau et Worcester; et enfin au-delà d’Orlando vers Baltimore, Cancun, Mexico et Nassau.