Publié le 24 mai 2018 à 18h30 par François Duclos
dans Actualité, Info pratique — 11 commentaires

Les compagnies aériennes du groupe Lufthansa vont à leur tour proposer un tarif sans bagage enregistré sur les routes entre l’Europe et l’Amérique du nord, comme c’est déjà le cas sur les routes régionales.

A partir de cet été, le tarif Economy Light sera proposé sur les vols vers l’Amérique du Nord opérés par Lufthansa, Swiss International Air Lines, Brussels Airlines et Austrian Airlines, suite à « une phase de test réussie sur les routes entre la Scandinavie et l’Amérique du Nord ». Ce tarif de base est l’option la moins chère pour les passagers « soucieux des prix » voyageant uniquement avec des bagages à main et qui ne nécessitent aucune flexibilité de billet. Moyennant un supplément, les passagers pourront ajouter un bagage en soute ou demander une réservation de siège. Les repas et les boissons continueront d’être servis gratuitement aux passagers à bord. Le groupe Lufthansa explique dans son communiqué qu’il teste ce tarif Light « depuis octobre 2017 sur certaines liaisons entre la Scandinavie et l’Amérique du Nord » : les passagers peuvent opter pour le tarif de base avec des bagages à main « sur les vols entre la Suède, le Danemark, la Norvège et certaines destinations nord-américaines ».

Читайте также:  Boeing 737 MAX pour XiamenAir, 737-800 pour Swoop (vidéo)

Le tarif Economy Light avait été mis en place sur les lignes européennes en 2015 par les quatre compagnies du groupe. Les options de tarifs diffèrent principalement en ce qui concerne la franchise de bagages, les réservations de places ainsi que les possibilités d’annulation ou de réservation de vols. En standard, quelque soit le tarif choisi, sont les bagages à main pesant jusqu’à 8 kg, un casse-croûte et des boissons à bord, une assignation de siège fixe à l’enregistrement ainsi que des bonus et des miles de statut

L’annonce du groupe Lufthansa fait suite à celles d’Air France-KLM, Alitalia, Air Europa, Aer Lingus ou British Airways entre autres, et vise sans les citer les low cost long-courrier telles que Norwegian, Level, French bee, WOW Air – voire Eurowings, filiale du groupe allemand.

Читайте также:  AirBaltic se pose à Bordeaux