Publié le 3 juin 2018 à 08h00 par Serge Fabi
dans Actualité — 12 commentaires

Encore une mauvaise nouvelle pour l’Airbus A380 ! IAG, maison-mère de British Airways et Iberia, a suspendu les négociations avec l’avionneur européen pour l’éventuelle acquisition du très gros porteurs supplémentaires, rapporte l’agence financière Bloomberg, citant des sources proches du dossier.

IAG envisageait de commander 10 A380 supplémentaires mais a suspendu les discussions, échaudé notamment par des retards de livraison des monocouloirs A320neo en raison de nombreux problèmes de moteurs, précise l’agence de presse qui ajoute que, selon une des sources, les pourparlers pourraient reprendre ultérieurement. Le groupe aérien anglo-espagnol dispose actuellement de 12 appareils A380 (British Airwys attend aussi dix-huit long-courriers A350-1000).

Читайте также:  Le 25 mai 1919 dans le ciel : Le vol postal de François Durafour

Le directeur général d’IAG, Willie Walsh, a déclaré début mars qu’il envisagerait d’acheter plus d’A380 si Airbus faisait des efforts sur le prix du très gros porteur.