Publié le 24 mai 2018 à 00h03 par Stéphanie Meyniel
dans Histoire — 0 commentaire

Histoire de l’aviation – 24 mai 1919. Une quinzaine d’heures, voilà le temps qui devrait être nécessaire pour mener à bien le raid aérien France – Maroc que se propose de réaliser, ce samedi 24 mai 1919, l’aviateur Roget, le lieutenant de nationalité française étant accompagné pour ce voyage par le capitaine Coli.
Tous deux vont ainsi prendre leur envol en ce jour de l’aérodrome de Villacoublay, quittant ainsi les lieux au petit matin, vers cinq heures, direction Tours, Bordeaux, Saint-Sébastien, Madrid et Gibraltar, itinéraire qu’ils vont suivre pour finalement se poser au Maroc, non loin de Rabat, ces derniers atterrissant à Kénitra à dix-huit heures, mais non sans mal !
En effet, leur appareil, un aéroplane de type biplan équipé d’un moteur pouvant développer une puissance de 300 chevaux, va être victime d’un capotage, le terrain d’atterrissage étant en cause. Un accident qui va blesser Coli, l’aviateur présentant quelques contusions, et endommager l’avion. Cela dit, même si l’arrivée a été un peu chaotique, le raid est quand même une réussite.