Publié le 3 juin 2018 à 00h03 par Stéphanie Meyniel
dans Histoire — 0 commentaire

Histoire de l’aviation – 3 juin 1913. En ce mardi 3 juin 1913, un nouveau record mondial est établi : en effet, partant de l’aérodrome de Buc, Edmond Perreyon, chef pilote chez Blériot, va s’illustrer dans le ciel en étant l’auteur d’un vol avec passager à une hauteur record. L’aviateur breveté depuis le 7 décembre 1910 va ainsi flirter avec les plus hauts cieux avec sa passagère Madame de Flagino.
Ensemble, ils vont parvenir à ne monter à pas moins de 5 100 mètres d’altitude, Edmond Perreyon ayant pris les commandes d’un appareil signé Blériot de type monoplan disposant de deux places, à savoir un aéroplane militaire équipé d’un moteur Gnome d’une puissance de 160 chevaux et disposant de bougies Oléo.
Edmond Perreyon, déjà à la tête du record de hauteur français avec un passager, M. Bonnetête, et du record de hauteur seul au niveau mondial, soit 6 000 mètres, depuis le 11 mars 1913, étoffe son palmarès avec ce nouvel exploit, détrônant ce 3 juin 1913 l’Autrichien Oblt von Blaschke qui, avec sa fiancée, avait atteint 4 360 mètres à Vienne le 23 juin 1912.