Publié le 31 mai 2018 à 00h03 par Stéphanie Meyniel
dans Histoire — 0 commentaire

Histoire de l’aviation – 31 mai 1922. En ce mercredi 31 mai 1922, c’est l’aviateur Pinsard qui fait l’actualité aéronautique, ce dernier réalisant en ce jour une tentative pour remporter la course à handicap : la Coupe Lamblin qui se dispute sur le parcours Paris – Bruxelles – Londres – Paris. Un essai qui va se révéler un véritable succès, Pinsard prenant de fait la tête du classement de cette compétition.
Mais rien n’est encore gagné pour lui, car les pilotes engagés dans cette course ont jusqu’au 31 octobre 1922 pour tenter leur chance. Parmi les prétendants au trophée, on peut citer l’as de la Première guerre mondiale, le pilote Jean Casale, ou encore Lucien Bossoutrot.
Avec un chrono de 5 heures, 45 minutes et 30 secondes 4/5 ou 4 heures, 30 minutes et 30 secondes 4/5, en tenant compte des neutralisations, soit 15 minutes pour le handicap et une heure réglementaire, l’aviateur Pinsard améliore la performance de l’aviateur Bajac, le potentiel gagnant jusqu’alors, en mettant 48 minutes de moins pour boucler le circuit, volant avec un biplan Nieuport, équipé d’un moteur pouvant développer une puissance de 300 chevaux de puissance, à 200 kilomètres à l’heure (vitesse moyenne).