Publié le 6 juin 2018 à 00h03 par Stéphanie Meyniel
dans Histoire — 0 commentaire

Histoire de l’aviation – 6 juin 1909. Réaliser un vol à travers la campagne en ligne droite, totalisant au minimum une distance de pas moins de cinq kilomètres, tel est le défi que doivent relever les aviateurs s’ils veulent essayer de remporter le prix Ambroise Goupy qui est doté d’une somme d’argent de 1 000 francs. Un trophée dont Hubert Latham souhaiterait bien s’emparer ce dimanche 6 juin 1909.
Il va ainsi prendre son envol en ce jour, décollant avant les coups de 8 heures du soir, pour faire une tentative qui sera couronnée de succès, l’aviateur français arrivant facilement à atteindre son objectif, puisqu’il va couvrir six kilomètres lors d’un vol de seulement 4 minutes et 13 secondes, alors que la vitesse du vent s’établit à 20 kilomètres par heure.
Hubert Latham a donc évolué à 85 kilomètres à l’heure avec son appareil monoplan Antoinette n° 4, un aéroplane aux commandes duquel il a déjà signé le record français et du monde de durée le 5 juin 1909, à savoir 1 heure, 7 minutes et 37 secondes.