Publié le 7 juin 2018 à 00h03 par Stéphanie Meyniel
dans Histoire — 4 commentaires

Histoire de l’aviation – 7 juin 1937. Depuis le 1er juin 1937, Amélia Earhart, la célèbre aviatrice de nationalité américaine, s’est lancée dans un tour du monde par la voie des airs et c’est dans ce cadre qu’elle va réussir la traversée de l’océan Atlantique Sud, après avoir déjà signé la traversée de l’océan Atlantique Nord, cette dernière évoluant de Natal jusqu’à Dakar.
C’est à 8 h 13 (GMT) que la native d’Atchison (Kansas) va prendre le chemin des airs, décollant ainsi du Brésil pour voler jusqu’au Sénégal, installée aux commandes d’un aéroplane équipé de deux moteurs Lockheed Electra. Pour réaliser ce raid transatlantique, l’aviatrice âgée de presque 40 ans ne sera pas seule, étant accompagnée lors de ce périple par Fred Noonan, assurant les fonctions de navigateur radio.
Volant à plus de 270 kilomètres par heure, soit leur vitesse moyenne, les deux compères vont arriver à destination à 19 h 35 (GMT), ayant couvert une distance de 3 100 kilomètres environ, en 11 heures et 22 minutes. Une belle performance qui, malheureusement, sera l’une des dernières pour l’aviatrice qui, le 2 juillet, disparaîtra au niveau de l’archipel des Kiribati.