Publié le 2 juin 2018 à 18h30 par Ricardo Moraes
dans Actualité — 0 commentaire

Première compagnie chinoise à bas prix, Spring Airlines a signé un contrat à longue durée avec Air France Industries KLM Engineering & Maintenance (AFI KLM E&M) pour le support exclusif de nombreux équipements de sa flotte A320. Il s’agit d’un contrat sur une base à l’heure de vol, qui couvre de nombreuses références principalement dans le domaine avionique.

Afin d’optimiser les opérations de Spring Airlines, qui compte actuellement 78 A320 dans sa flotte, les réparations seront assurées en mode  » closed loop  » par la filiale spécialisée AFI KLM E&M Components China, au sein de son atelier de Shanghai, à proximité des bases de Spring Airlines sur les deux aéroports de la ville.

Читайте также:  Delta Air Lines va retourner à Mumbai

Filiale à 100% d’AFI KLM E&M, AFI KLM E&M Components China a été lancée en 2013, avec pour activité initiale la réparation d’équipements avioniques. AFI KLM E&M Components China a été certifiée par la CAAC en novembre de la même année, puis a obtenu l’agrément EASA Part 145 en 2015, ainsi qu’une licence de centre de réparation FAA 145 en 2017. Proposant des capacités de réparation ainsi que de services logistiques pour une large gamme d’équipements des flottes Airbus A320 et A330, ainsi que des Boeing 737, AFI KLM E&M Components China est également en train de développer des capacités de réparation pour les flottes 777, 787 et A350. La filiale basée en Chine bénéficie en outre de l’expertise et des ressources du vaste réseau MRO mondial d’AFI KLM E&M.

Читайте также:  Turkish Airlines s’envole vers Moroni

Par ailleurs, Kenya Airways a prolongé son contrat de maintenance intégrée avec Spairliners GmbH, co-entreprise à parts égales entre AFI KLM E&M et Lufthansa Technik. L’accord prévoit le support équipements complet des 15 avions E-Jet de la compagnie aérienne africaine. Avec cette nouvelle prolongation à long terme, effective depuis avril 2018, les services contractualisés ont été renforcés par la désignation d’un représentant client sur place, basé à Nairobi, et la mise en œuvre d’une formation à la maintenance en ligne pour les mécaniciens de Kenya Airways.

La flotte E-Jet de Kenya Airways sera approvisionnée à partir du pool d’équipements de Spairliners et de ses centres logistiques situés à Paris et à Munich. Un stock local optimisé sera également mis à disposition dans les installations de Kenya Airways pour son usage exclusif.

Читайте также:  Oman Air relance ses vols vers les Maldives en 737 MAX