Publié le 25 mai 2018 à 13h00 par François Duclos
dans Actualité, Info pratique — 9 commentaires

La compagnie aérienne El Al a reporté à mai prochain l’inauguration de sa nouvelle liaison entre Tel Aviv et San Francisco, un changement attribué à des problèmes de flotte.

Programmé initialement par la compagnie nationale israélienne pour le début de la saison hivernale, avec trois rotations hebdomadaires en Boeing 787-9 Dreamliner pouvant accueillir 32 passagers en classe Affaires, 28 en premium et 222 en Economie, la route entre sa base à Tel Aviv-Ben Gurion et l’aéroport de San Francisco ne verra finalement le jour qu’au mois de mai 2019. Les vols devaient démarrer le 18 novembre 2018, avec des départs mardi, jeudi et dimanche à 0h50 pour arriver à 5h30, les vols retour quittant la Californie à 18h00 pour se poser le lendemain à 17h40. El Al, qui ne précise pas si ces horaires sont maintenus, sera en concurrence sur cette route avec United Airlines, qui l’a inaugurée en avril 2016 et la proposera l’hiver prochain tous les jours en 787-9.

Читайте также:  Hainan Airlines se pose à Vancouver

La compagnie israélienne a expliqué dans un communiqué à la presse locale que le report de six mois lui permettra de « mettre à niveau une flotte vieillissante », en particulier en accélérant la sortie de flotte des 767-300ER (dont un exemplaire abîmé il a y a plusieurs semaines lors d’un incident à l’aéroport Ben Gurion). Les passagers ayant déjà acheté un billet pendant la période concernée seront « pris en charge ».

En janvier dernier, le PDG D’El Al David Maimon rappelait que San Francisco sera « la troisième destination à être lancée depuis que nous avons annoncé l’expansion du réseau de routes nord-américain en 2015, avec Boston, suivi de Miami en novembre dernier ». Elle dessert également outre-Atlantique les aéroports de New York-JFK, Newark-Liberty et Los Angeles.

Читайте также:  Incroyable: Air France et le SNPL signent trois accords!