Publié le 30 mai 2018 à 10h00 par François Duclos
dans Actualité, Info pratique, Nouvelle liaison, Technologie — 14 commentaires

La compagnie aérienne Singapore Airlines lancera début octobre une liaison directe entre Singapour et New York, les 16.700 km étant parcourus d’une traite en Airbus A350-900 ULR.

A partir du 11 octobre 2018, la compagnie nationale singapourienne proposera un vol quotidien entre sa base à Singapour-Changi et l’aéroport de Newark-Liberty, opéré en A350-900 ULR pouvant accueillir 67 passagers en classe Affaires et 94 en Premium (161 sièges au total) ; la première semaine, en attendant la livraison d’un second appareil, seuls les vols du lundi, jeudi et samedi seront opérés. Les départs sont programmés à 23h55 pour arriver le lendemain à 6h00, les vols retour quittant New York à 10h45 pour se poser le lendemain à 17h30 (passage de la ligne de changement de date oblige, durée de vol jusqu’à 18h45). Ces horaires restent conditionnés aux approbations gouvernementales et à l’obtention des créneaux de vol nécessaires ; les billets seront mis en vente « progressivement sur les différents canaux de réservation » à partir de jeudi.

Читайте также:  Cathay Pacific : un acheminement vert pour les A350-1000

Singapore Airlines sera bien sûr sans concurrence sur cette route qu’elle avait proposée jusqu’en jusqu’en novembre 2013 (elle avait aussi arrêté les vols directs vers Los Angeles un mois plus tôt), en raison des coûts opérationnels trop élevés de ses A340-500 configurés pour cent passagers. Elle dessert aujourd’hui quatre aéroports américains : New York-JFK via Francfort (quotidien), Houston via Manchester (cinq vols par semaine), Los Angeles (tous les jours via Séoul et tous les jours via Tokyo), et San Francisco (tous les jours sans escale depuis Singapour et tous les jours via Hong Kong).

La compagnie de Star Alliance rappelle qu’elle est le client de lancement de l’A350-900 ULR, dont elle a commandé sept exemplaires aux côtés des 60 A350-900 attendus (21 sont en service ; trois configurations tri-classes différentes coexistent). Le premier ULR sera livré en septembre et les six autres d’ici la fin de l’année. Cette version à très long rayon d’action dispose d’un système d’alimentation en carburant de plus grande capacité, utilisant les réservoirs existants et permettant d’accroître la capacité d’emport de carburant de 141 000 litres à 165 000 litres. L’A350-900ULR a une masse maximale au décollage MTOW de 280 tonnes ; l’accroissement de son rayon d’action est obtenu sans installation de réservoirs de carburant supplémentaires, et l’appareil pourra être facilement reconfiguré pour répondre aux spécifications long-courrier de l’A350-900 standard.

Читайте также:  Ryanair : profit en hausse, pessimisme et promotion

« Singapore Airlines a toujours été fière de repousser les limites pour offrir à ses clients le meilleur confort de voyage possible, et nous sommes fiers de prendre la tête avec ces nouveaux vols sans escale utilisant la toute dernière technologie Airbus à très longue portée ; l’A350-900ULR », a déclaré dans un communiqué le PDG de Singapore Airlines, Goh Choon Phong. « Ces vols offriront à nos clients le moyen le plus rapide de voyager entre les deux villes – dans un grand confort, avec le service légendaire de Singapore Airlines – et contribueront à renforcer la connectivité vers et à travers le hub de Singapour », a ajouté le dirigeant. L’A350-900ULR offrira aux clients « une expérience de voyage plus confortable » avec des caractéristiques telles que des plafonds plus hauts, des hublots plus grands, un fuselage extra large et un éclairage conçu pour réduire le décalage horaire. Sa cellule en carbone composite permet également d’améliorer la qualité de l’air grâce à une altitude et un taux d’humidité de la cabine plus optimisés.

Читайте также:  Aircalin : trois nouveaux charters vers la Chine

Le retour des vols directs de Singapore Airlines entre Changi et l’aéroport de Los Angeles sera détaillé ultérieurement.