©Aero Icarus

Publié le 25 mai 2018 à 12h00 par François Duclos
dans Actualité, Info pratique — 4 commentaires

La compagnie aérienne Thai Airways mettra fin en septembre à sa liaison entre Bangkok et Samui, laissant le monopole à Bangkok Airways. A moins qu’il ne s’agisse que d’une fausse alerte, comme il y a six ans.

A partir du 3 septembre 2018 selon Airlineroute, la compagnie nationale thaïlandaise ne proposera plus les deux vols quotidiens entre sa base à Bangkok-Suvarnabhumi et l’aéroport de Koh Samui, opérés actuellement en Boeing 737-400 pouvant accueillir 12 passagers en classe Affaires et 138 en Economie. Les départs restent programmés cet été à 7h45 et 15h30, avec des retours de l’île à 9h40 et 17h15. Thai Airways est en concurrence sur cette route avec Bangkok Airways, propriétaire de l’aéroport de Samui et avec qui elle partage ses codes ; la compagnie privée opère de son côté en juillet, saison traditionnellement creuse, 22 rotations quotidiennes sur cette même route.

Читайте также:  Clermont-Ferrand

L’expérience de 2012 montre toutefois qu’un retour sur sa décision de la compagnie de Star Alliance reste possible : plus d’un mois après avoir annoncé son départ de Samui pour janvier 2013, Thai Airways avait finalement maintenu ses deux rotations quotidiennes.

Rappelons que Samui est également desservie par Bangkok Airways au départ de Chang Mai, Phuket, Pattaya, Krabi, mais aussi de Kuala Lumpur, Singapour, Chengdu, Chongqing, Guangzhou et Hong Kong (et envisage des vols vers Xi’an et Changsha). L’aéroport accueille en outre les avions de SilkAir (Singapour) et de Lucky Air (Chengdu, Kunming).

Aucune nouvelle destination ne figure au programme de Thai Airways. Elle devrait en revanche supprimer dès la semaine prochaine un de ses deux vols quotidiens en A330-300 vers Phnom Penh, un axe sur lequel sa filiale Thai Smile est également présente (onze rotations hebdomadaires) face à la concurrence de Bangkok Airways encore, de la low cost Thai AirAsia et des compagnies cambodgiennes JC International Airlines et Lanmei Airlines.

Читайте также:  Venezuela : Aserca Airlines arrête définitivement ses vols

©Aero Icarus