Publié le 8 juin 2018 à 09h00 par François Duclos
dans Actualité — 11 commentaires

Le groupe franco-néerlandais a accueilli le mois dernier 8,9 millions de passagers, un résultat en hausse de 1,0% par rapport à mai 2017, après avoir enregistré un recul de 2,5% en avril. Le coefficient d’occupation recule de 0,2 point, et la recette unitaire hors change est en nette hausse par rapport à l’an dernier. Les compagnies aériennes Air France et HOP! affichent ensemble -1,7%, tandis que KLM Royal Dutch Airlines a gagné 2,7% et la low cost Transavia 5,8%.

Les statistiques d’Air France-KLM pour mai 2018 indiquent une hausse de 2,4% du trafic en PKT (passager kilomètre transporté), sur des capacités en SKO (siège kilomètre offert) en augmentation de 2,6%. Le coefficient d’occupation global du groupe, toutes filiales comprises, recule de 0,2 point de pourcentage à 92,6%.

L’activité passage réseaux, regroupant les compagnies aériennes Air France, HOP! et KLM, a accueilli 7,3 millions de passagers en mai, un résultat stable par rapport à l’année dernière. Le trafic en PKT gagne 1,6% ; il a en particulier reculé de 0,8% sur le court et moyen-courrier, mais progressé de 2,3% sur le long-courrier (dont +1,9% sur l’Amérique du nord, +7,8% sur l’Amérique latine, +2,6% sur l’Asie, +1,1% sur les Caraïbes et l’Océan Indien mais -2,0% sur l’Afrique et le Moyen-Orient). Les capacités en SKO des trois compagnies ont gagné 2,2% le mois dernier ; leur coefficient d’occupation global recule de 0,5 point de pourcentage par rapport à mai 2017 à 84,7%, dont 85,0% sur le long-courrier (-1,2 point) et un plus haut sur l’Amérique latine à 86,9%, et 83,4% sur le court et moyen-courrier (+1,9 point). La recette unitaire au siège kilomètre offert (RSKO) hors change de l’activité passage réseaux est en légère baisse par rapport à l’an dernier, « en raison de l’impact négatif des grèves chez Air France ».

Читайте также:  Prix du billet d’avion en France : -0,6% en avril

Air France et sa filiale régionale HOP! ont accueilli 4,272 millions de passagers en mai, un résultat en recul de 1,7% (c’était -8,7% en avril). Le trafic en PKT gagne 0,8% sur des capacités en SKO en hausse de 2,0% ; le coefficient d’occupation moyen perd 1 point de pourcentage à 82,5%. Le court et moyen-courrier affiche 2,990 millions de passagers (-2,8%), avec une occupation à 80,9% (+1,9 point) ; le long-courrier a transporté 1,283 million de voyageurs (+0,9%), avec une occupation à 82,5% (-1,0 point).

KLM Royal Dutch Airlines de son côté a accueilli 2,979 millions de passagers le mois dernier (+2,7%), avec un  trafic en PKT à +2,8% sur des capacités en SKO à +2,5% ; le coefficient d’occupation s’établit à 87,6% (+0,2 point). Le court et moyen-courrier affiche 2,030 millions de passagers (+2,5%), avec une occupation à 87,7% (-0,2 point) ; le long-courrier a transporté 949.000 voyageurs (+2,9%), avec une occupation à 87,7% (-0,2 point).

Читайте также:  Tourisme : le tour-opérateur Héliades lance un vol estival Brest-Athènes

Transavia, la filiale low cost du groupe de l’alliance SkyTeam, a accueilli le mois dernier 1,638 million de passagers (+5,8%), avec une hausse de capacité (+5,6%) comme du trafic en PKT (+8,6%) ; le coefficient d’occupation gagne 2,6 points par rapport à mai 2017 à 92,6%. La recette unitaire au siège kilomètre offert (RSKO) hors change est en nette hausse par rapport à l’an dernier.

Enfin l’activité fret d’Air France-KLM a vu son trafic mensuel en TKT (tonne kilomètre transporté) reculer de 3,6% le mois dernier, sur des capacités en baisse de 2,2% ; le taux de remplissage recule de 0 ,9 point à 58,0%. La recette unitaire à la tonne kilomètre offerte (RTKO) hors change est en hausse par rapport à l’an dernier. Dans le détail, le cargo Air France voit son taux de remplissage reculer de 2,8 points à 50,4% avec un trafic en baisse de 5,6%, quand celui de KLM gagne 1,1 point à 65,2% avec un trafic en baisse de 2,2%.

Читайте также:  AirBaltic se pose à Bordeaux

Sur les cinq premiers mois de l’année, Air France-KLM a accueilli 39,111 millions de passagers (+2,6% par rapport à la même période en 2017), avec un coefficient d’occupation moyen de 86,9% (+1,0 point de pourcentage).