Publié le 6 juin 2018 à 12h00 par François Duclos
dans Actualité, Low cost — 1 commentaire

La compagnie aérienne low cost easyJet a enregistré le mois dernier une hausse de trafic limitée à 3,7% par rapport à mai 2017, avec près de 1000 vols annulés en partie à cause des grèves en France et en Italie.

En mai 2018, la spécialiste britannique du vol pas cher a vendu des billets d’avion à 7.791.278 passagers, soit 3,7% de plus qu’en mai 2017. Le coefficient d’occupation de ses monocouloirs Airbus s’est établi à 93,3%, soit une hausse de 1,8 point de pourcentage. Les statistiques sur les passagers n’incluent pas les opérations à l’aéroport de Berlin-Tegel.

Читайте также:  Aircalin et Air Calédonie contre le trafic d’animaux sauvages

EasyJet précise qu’elle a subi 974 annulations de vol en mai 2018, soit environ 2,2% de la capacité prévue – et neuf fois plus que les 117 annulations constatées en mai 2017. Environ 600 de ces vols supprimés l’ont été « pour cause d’actions industrielles françaises et italiennes, 300 autres résultant de conditions météorologiques défavorables et de restrictions ATC ».

Sur les douze derniers mois à fin mai 2018, easyJet affiche 83.092.478 passagers, soit une hausse de 8,4% par rapport à la période précédente. Le coefficient d’occupation moyen s’est établi à 93,5%, soit une hausse de 1,5 point de pourcentage.