Publié le 21 mai 2018 à 10h00 par François Duclos
dans Actualité, Insolite — 9 commentaires

Un SUV Tesla Model X P100D a tracté sur plusieurs centaines de mètres un Boeing 787-9 Dreamliner de la compagnie aérienne Qantas. Ce qui ne sert à rien si ce n’est admirer de nouveau la magnifique livrée de l’appareil et mettre en avant la performance de la voiture électrique.

Sans doute envieux du record signé par la Porsche Cayenne S Diesel tractant un Airbus A380 d’Air France (285 tonnes), Tesla a décidé de participer au petit jeu de la petite voiture tirant un gros avion – mais en version électrique. Son X P100D (100kWh), avec une capacité de remorquage de 2,25 tonnes, a réussi à tirer le Dreamliner de la compagnie nationale australienne, pesant 130 tonnes à vide, sur plus de 300 mètres sur le tarmac de l’aéroport de Melbourne. Ce qui devrait assurer au constructeur une place de 3eme dans le livre des records Guinness, derrière l’A380 donc et l’Illyushin Il-76 de 170 tonnes tracté sur 50 mètres par une Nissan Patrol en 2013 – mais le haut du classement pour les voitures électriques, puisque c’est la première fois que l’exploit est tenté dans cette catégorie.

Читайте также:  EasyJet et Lonely Planet lancent des guides doubles destinations

Ce n’est pas la première fois que Qantas et Tesla participent ensemble à ce genre de défi : en avril 2016, son 737 étant battu au sprint par une S P90D. La compagnie de l’alliance Oneworld rappelle qu’elle utilise déjà des tracteurs électriques (moins confortables et rapides certes) pour déplacer ses avions à Sydney et à Canberra, dans le cadre de son plan pour diminuer les émissions de gaz à effets de serre.