Publié le 26 mai 2018 à 13h00 par Serge Fabi
dans Actualité — 11 commentaires

La compagnie aérienne Aserca Airlines, l’une des plus importantes du Venezuela, a annoncé la fin de ses opérations dans le pays.

« Aujourd’hui 22 mars 2018 cessent nos opérations en tant que compagnie aérienne commerciale dans la République bolivarienne du Venezuela. Merci pour ces 25 années à nos côtés, Venezuela« , a indiqué dans un bref communiqué Aserca Airlines. Elle desservait notamment les îles d’Aruba, de Curaçao et la République Dominicaine.

La compagnie vénézuélienne avait repris ses opérations le 19 mars dernier, après un mois de suspension ordonnée par les autorités en raison de l’expiration de sa police d’assurance. Le 3 mai, une autre compagnie vénézuélienne, Santa Barbara Airlines, avait annoncé la fin de ses opérations après 22 ans de service, sans donner de motif. Elle assurait des vols vers la Colombie, l’Equateur, les Etats-Unis, le Panama et le Portugal.

Читайте также:  Le 23 mai 1927 dans le ciel : Lindbergh à l’Elysée pour y être décoré

Depuis 2014, une longue liste de compagnies aériennes étrangères ont aussi suspendu leurs vols vers et à partir du Venezuela, frappé par une crise économique qui a provoqué la fermeture de compagnies aériennes nationales et l’exode des compagnies internationales. De fait, le gouvernement socialiste de Caracas applique depuis 2003 un strict contrôle des devises et des changes qui pose d’énormes problèmes aux compagnies pour convertir leurs rentrées de bolivars (la monnaie locale) en dollars.

Les compagnies américaines United Airlines et Delta ainsi que la colombienne Avianca ont suspendu leurs vols en 2017, après l’allemande Lufthansa et l’américaine Dynamic en 2016, ou encore Alitalia, Lan et Tam entre 2014 et 2015. American Airlines, Air Europa, Air France, Iberia et TAP Portugal y assurent toujours des vols, mais ont réduit leurs offres.

Читайте также:  AirBaltic se pose à Bordeaux